Les citoyens impliqués dans le projet de curling se sont rendus nombreux à la conférence de presse pour l'annonce du soutien financier des deux paliers de gouvernement. En avant plan, la députée de Gatineau Stéphanie Vallée et le député ministre de Pontiac Lawrence Cannon, en compagnie du maire de Maniwaki Robert Coulombe.

MANIWAKI ( 10 septembre 2010 ) – Le ministre des Affaires étrangères et député de Pontiac à la Chambre des communes, l'honorable Lawrence Cannon, au nom du ministre d'État de Développement économique Canada, l'honorable Denis Lebel, ainsi que la députée de Gatineau et adjointe parlementaire au premier ministre du Québec, madame Stéphanie Vallée, au nom du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, monsieur Laurent Lessard, sont heureux d'annoncer que la Ville de Maniwaki bénéficiera d'une aide financière conjointe de 1 076 200 $, accordée en vertu du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada-Québec, pour la construction d'un centre de curling multifonctionnel.

La Ville de Maniwaki souhaite offrir des activités culturelles et sportives favorisant la bonne santé physique de sa population. D'une superficie de 830 mètres carrés, le futur centre de curling multifonctionnel comprendra deux pistes de curling totalisant 560 mètres carrés ainsi qu'un pavillon d'accueil et de services incluant un vestiaire, une cuisinette et autres services.

Le projet prévoit également des travaux extérieurs, dont l'aménagement d'un stationnement de 44 espaces et l'embellissement des lieux, qui complèteront le tout. Une fois achevé, le nouveau centre de curling permettra de bonifier l'offre d'infrastructures de loisirs afin de favoriser la rétention des joueurs locaux et de permettre la pratique en saison estivale de différentes activités telles le hockey-balle, le badminton et le volleyball. La réalisation de ce projet bénéficiera à quelque 4 000 citoyens et aux différentes ligues de curling de la région.

« La construction d'un centre de curling qui sera réalisée à Maniwaki profitera à ses résidents et à ses commerces. En soutenant ce projet, nous nous assurons que la population jouisse d'une qualité de vie qui fait la renommée du pays.

En effet, le gouvernement du Canada s'est donné pour objectif de doter chaque collectivité d'installations modernes indispensables à la santé et à la sécurité des citoyens. Le renouvellement des infrastructures publiques s'inscrit dans un vaste plan d'action qui nous permettra de prospérer dans un environnement sain », a déclaré le ministre Cannon.

« En participant financièrement à la concrétisation du futur centre de curling multifonctionnel à Maniwaki, le gouvernement du Québec va de l'avant afin de doter les municipalités du Québec d'infrastructures adaptées à leurs réalités et axées sur le développement durable.

Par l'injection de nouveaux capitaux dans le Plan québécois des infrastructures, le gouvernement veut accélérer la réalisation des nombreux travaux d'infrastructures sur tout le territoire du Québec, comme ceux prévus à Maniwaki, afin d'améliorer le mieux être des citoyennes et citoyens du Québec, créer des emplois et soutenir une économie performante. Nous léguons ainsi à la Ville des infrastructures de qualité, des outils indispensables pour relever les défis de l'avenir », a ajouté la députée Vallée.

La réalisation de ce projet nécessite un investissement admissible total de 1 614 300 $. Les gouvernements du Québec et du Canada accordent chacun 538 100 $, ce qui représente une aide financière gouvernementale totale de 1 076 200 $. La Ville de Maniwaki contribue également au projet pour un même montant de 538 100 $.

Le volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada-Québec, en vertu duquel les contributions des deux ordres de gouvernement sont égales, vise à financer la réalisation de projets d'infrastructures dans les collectivités de moins de 100 000 habitants. Celles-ci pourront, grâce aux sommes qui leur seront consenties, construire ou moderniser des installations ou des équipements qui en ont grand besoin, dont des stations d'épuration des eaux, des réseaux d'aqueduc ainsi que des centres culturels et sportifs.

Pour les provinces, dont le Québec, qui ont engagé la totalité de leur financement provenant du volet Collectivités, le gouvernement du Canada a prévu dans son Plan d'action économique, un financement additionnel pouvant atteindre 500 millions de dollars pour des projets dont la réalisation pourra être complétée d'ici le 31 mars 2011. Au Québec, la contribution conjointe fédérale-provinciale s'élève à 232 millions de dollars et permet la réalisation de 106 projets d'infrastructures.

La contribution annoncée aujourd'hui par le gouvernement du Canada est consentie en vertu du Plan d'action économique du Canada. Pour plus de précisions sur ce plan, consultez le site www.plandaction.gc.ca.

Pour de plus amples renseignements sur le Plan québécois des infrastructures du gouvernement du Québec, consultez le site Web www.infrastructures.gouv.qc.ca.

 

Sources :
Benoît Fortin 
Adjoint spécial aux communications 
Cabinet de l'honorable Denis Lebel
Développement économique Canada
Tél. : 819-997-3319

Luce Farrell
Attachée politique 
Bureau de la députée de Gatineau 
Tél. : 819-441-2626