«Exemplo non imperio»
J'entraîne par l'exemple, non par le commandement

drapeau et armoiriesDe sable à la herse d'argent; au chef cousu d'azur à la croix de calvaire d'argent avec la couronne d'épines entre les bras, au naturel, la croix porte en sautoir, à dextre, la sainte lance et à semestre, le bâton et l'éponge, aussi au naturel, le tout est fixé par deux soutiens ou épaulements sur un tertre au naturel; la croix est accompagnée de deux arcs d'argent.

Sur un listel sous l'écu, la devise:
« EXEMPLO NON IMPERIO »

L'écu est entouré de deux branches de feuilles au naturel et sommé d'une couronne murale de cinq tours.

La couleur «noire» qui est la couleur principale des armoiries de Maniwaki, symbolise le premier nom de la Mission: Notre-Dame du Désert. Le noir représentant la terre. La «Herse» servait autrefois à fermer l'entrée d'un château-fort et représente ici le fort construit par la Compagnie de la Baie d'Hudson.

La «croix et ses ornements» font partie de l'emblème officiel des Oblats de Marie-Immaculée. Elle rappelle aux Oblats leur devoir de prédicateurs et de missionnaires. L'inscription «Inri» rappelle la royauté du Christ. La «couronne d'épines» rappelle l'explication du Christ pour la perte de la couronne de notre innocence; le «roseau et l'éponge» rappellent la soif du Christ, symbole de son ardent désir du salut des âmes. La «lance» rappelle le péché.

L'emblème des Oblats a, selon toute évidence, été composé par Monseigneur de Mazenod, l'illustre fondateur de la Congrégation. Lors de son élévation à l'épiscopat, Monseigneur de Mazenod écrivait à un père Oblat, le père Ceurtes, le 7 janvier 1837, et parlait de ses armoiries en ces termes:

«Vous verrez que je n'ai pas désavoué ma qualité de Fondateur et de Supérieur de notre chère Congrégation... J'ai voulu écarteler de ses armes avec les miennes de famille et vous verrez la croix de missionnaire briller beaucoup plus que mon propre écusson et la deuxième devise si précieuse qui distingue notre société, planer au dessus de tout.

Vous l'expliquerez à qui voudra l'entendre, point de tergiversation à cet égard: Ce sont des armes parlantes».

Les «deux arcs» d'argent rappellent les premiers habitants de Maniwaki, les Algonquins, qui y demeurent encore d'ailleurs. La disposition de la croix et des arcs dans les armoiries de Maniwaki n'est pas l'effet de la fantaisie, elle est voulue. De cette manière, les fondateurs de Maniwaki, les Pères Oblats, et les premiers habitants, les Algonquins, voisinent côte à côte et rappellent ainsi l'histoire de la municipalité.

Notre drapeau

  • La terre et le soleil, symbole d'abondance et de productivité;
  • Les deux rivières qui nous alimentent;
  • Le "M" en forme d'envol représente notre avenir sans cesse meilleur.

Quant à la bande bleue, elle amplifie l'importance des plans d'eau et des ressources naturelles qui entourent et qui constituent l'épine dorsale de notre industrie touristique, de notre agriculture et de notre industrie forestière.

Le fond blanc symbolise enfin l'unité d'action essentielle à notre avenir en Haute-Gatineau.