Parc du Draveur

parc draveur panneau 03

Panneau 3
Draveur sur la Gatineau, Jean Mantha surveillant du dépôt de la C.I.P. au Lac Long, 1948

La drave ou la « drive », pour reprendre une expression de la presse écrite à la fin du XIXe siècle, dont l’objectif principal était de diriger les billots sur les cours d’eau entre les lieux d’abattage et les ports de chargement, s’exerçait selon deux techniques différentes. La première consistait à attacher entre elles les billes qui formaient ainsi un radeau ou « train de bois » sur lequel le draveur vivait pour la durée du parcours; le radeau était dirigé à l’aide de rames et de voiles; cette technique évidemment, n’était pratiquée que sur les grands cours d’eau tels le Saint-Laurent et l’Outaouais, la seconde technique était appelée « à bûches perdues »; dans ce cas les billots suivaient individuellement le débit du courant. Source : Collection A.P.C., Malak, PA 161194.