Rapport du maire sur la situation financière
Novembre 2007

Conformément à l’exigence de la Loi sur les cités et villes et la Loi sur le traitement des élus municipaux, je me propose donc dans la présente, de traiter succinctement et objectivement des éléments suivants :

  • Les états financiers 2006 ;
  • La liste de tous les contrats de plus de 25 000 $ conclus pendant l’année depuis le dernier discours du maire pour le budget 2007 ;
  • Les réalisations et les principaux événements de 2007 ;
  • Les orientations générales pour 2008 ;
  • Une estimation de ce que pourraient être les résultats financiers de l’année 2007 ;
  • De la rémunération des membres du conseil.

Exercice financier terminé le 31 décembre 2006

Le rapport financier de la Ville de Maniwaki pour l’année 2006 a été déposé à la séance publique du conseil municipal, le 16 avril 2007. Ces états financiers ont été vérifiés par les vérificateurs externes Dumoulin, Éthier et Lacroix, mandatés par le conseil municipal, lesquels ont émis un rapport sans réserve concernant la situation financière de la Ville de Maniwaki.

En 2006, la Ville de Maniwaki a enregistré un surplus d’opérations de 485 509 $. Ce surplus est attribuable, en grande partie, à une saine gestion serrée de nos revenus et dépenses, tout en assurant une qualité de services qui demeure une priorité de l’administration municipale.

 

Liste des contrats et des paiements de plus de 25 000 $

 

NOM DU FOURNISSEUR OBJET MONTANT ($)
Lemieux, Ryan et associés Assurances générales en biens 44 882,53
U.M.Q Assurances générales 27 951,00
S.S.Q. vie Assurances collectives 68 853,84
Desjardins sécurité financière Fonds de pension des employés 134 038,00
O.M.H.M Participation financière 2006 94 038,00
Ministre des Finances Sûreté du Québec – cotisation 2006 359 430,00
MRC Vallée-de-la-Gatineau Quote-part 2006 154 936,00
Ministère du Revenu du Québec Déductions à la source 322 978,24
Revenu Canada Déductions à la source 152 372,08
Hydro-Québec Électricité 190 184,40
CSST Cotisation 2007 32 916,80
Mécanique C.G.L. Remise à neuf du balai de rue 32 531,58
Maurice Thibault Chargeur sur roues 86 602,00
Michel Lacroix construction Recouvrement bitumineux 225 561,06
Michel Lacroix construction Asphalte et gravier 53 810,29
Claude Larocque Entretien ménager (3 ans) 89 700,00
Distribution d'aqueduc Pièces de plomberie 91 072,93
Entreprises Beaudoin Nouvelle station production eau potable 3 499 000.00
Fondex Étude de caractérisation du sol 26 182,00
Les Entreprises Ma-Mi Réfection du terrain de tennis 191 087,25
S.S.V.G. Collecte des matières recyclables 110 414,11
Ministre des Finances Redevances matières résiduelles 51 512,69
Service informatique D.L. Équipements informatiques 33 902,81
C.S.H.-B.O. Piscine Lions 30 810,00
Les grands feux du Casino Festival d'été 34 185,00

 

Réalisations et principaux événements de 2007

 

Événements MONTANT ($)
Festival d'été 44 790 $
Réfection extérieure de l’Hôtel de Ville 40 000 $
Réfection des rues
      - Traverse quartier St-Lionel 36 000 $
      - St-Lionel 89 000 $
      - Ste-Anne 25 000 $
      - Moncion 100 000 $
      - Éthier 190 000 $
Réfection du terrain de tennis (part de la ville) 77 000 $
Programme de revitalisation du centre-ville 100 000,00 $
Renouvellement de la convention des pompiers (2006-2011)  
Renouvellement d'équipement au Service des incendies 12 750 $
Nouveau site web de la ville 7 000 $
Renouvellement du Centre d'interprétation du Château Logue 17 500 $

Bien entendu, nous passons sous silence une multitude de petits projets dans lesquels le conseil municipal a travaillé pour le mieux-être de ses contribuables ainsi que pour celui de l’ensemble de la communauté régionale.

 

Les orientations générales pour 2008

Cette année, 2008, sera la mise en opération de l’usine de l’eau potable, pour le mois de mars. Le bâtiment est construit et les équipements de traitement seront installés sous peu.

Le monde municipal, ayant conclu l’entente de partenariat avec le gouvernement du Québec en plus de la ristourne sur la taxe sur l’essence, nous pourrons réaliser des projets d’infrastructure. Nous avons actuellement un montant disponible, qui nous est acquis et dédié, dans le fond sur l’essence de 417 255 $.

De plus, considérant notre désignation de ville mono-industrielle, nous avons bénéficié d’un programme de subvention pour la réalisation du plan de développement et de diversification économique. Après les consultations d’usage et obligatoires dans le milieu, nous pourrons mieux évaluer nos orientations et agir efficacement dans notre développement.

Enfin, après plus d’un an d’effort et la participation de toute une équipe de bénévoles, que je tiens à remercier, nous pourrons déposer notre politique familiale.

 

Estimation des résultats des opérations

Selon les informations financières que nous possédons, nous devrions connaître pour 2007 un surplus budgétaire d’environ 225 000 $.

 

Le traitement des élus

Pour l’année 2007, la rémunération des membres du conseil s’établit comme suit :

Maire
  Rémunération 26 000
  Allocation de dépenses 13 000
Total     39 000 $
 
Conseillers
  Rémunération 6 650
  Allocation de dépenses 3 325
Total     9 975 $
Maire suppléant
  Rémunération 1 955
  Allocation de dépenses 998
Total     2 993 $

La Ville de Maniwaki verse une rémunération annuelle additionnelle ci-après établie à tout membre du conseil qui exerce les fonctions particulières suivantes :

Fonction particulière Rémunération annuelle
Membre du comité des travaux publics, assainissement des eaux, de l’eau potable, enfouissement sanitaire, des parcs et espaces verts 660 $
Membre du comité de la culture, des loisirs et de la jeunesse 540 $
Membre du comité incendie, sécurité civile et sécurité publique 480 $
Membre du comité des ressources humaines, relations de travail, sur la valorisation et l’appréciation des employés municipaux 1080 $
Membre du comité sur le contrôle de la qualité, de l’embellissement et de l’environnement 480 $
Membre du comité de l’urbanisme, du développement, de l’aménagement, du tourisme et de l’emploi 360 $

Conclusion

L’année 2008 s’annonce difficile au niveau économique, surtout dans le domaine forestier, mais nous devons continuer à mettre des efforts, tous ensemble, afin de créer des emplois, chez nous. Nous serons à votre écoute afin d’être les catalyseurs d’idées qui pourraient nous aider pour le mieux-être collectif.

Nous sommes fiers des investissements réalisés en 2007 dans notre ville, ce qui contribue à valoriser ceux réalisés au cours des dernières années. C’est une marque de confiance à Maniwaki et la région, et ça démontre du dynamisme. Quelques projets ont vu le jour et nous croyons que ça devrait continuer à l’avenir.

La croissance économique, éventuelle et souhaitée, devrait permettre de résoudre des problèmes cruciaux qui nous affectent quotidiennement et permettra de freiner l’exode de nos jeunes, qui sont notre relève.

Nous avons une autre problématique importante que l’on voudrait voir se régler, et à laquelle nous voulons mettre des efforts, c’est l’exode des gens à leur retraite, qui vendent leur propriété devenue maintenant trop lourde à entretenir et qui ne trouve pas de logement alternatif chez nous.

Le rôle extérieur et le temps que je consacre à titre de premier vice-président de l’Union des Municipalités du Québec, donnent une visibilité très importante à Maniwaki. Je suis au cœur de toutes les décisions qui se prennent surtout au niveau municipal ainsi que dans d’autres champs d’activités. Cela permet à notre Ville ainsi qu’à la région d’y avoir un retour des plus bénéfiques.

Je suis heureux de faire partie d’une équipe qui a à cœur la qualité de vie des citoyennes et citoyens de Maniwaki. Soyez assurés que nous travaillerons pour vous et avec vous.

 

Le Maire,

Robert Coulombe,
Président du Caucus des municipalités de centralité du Québec (56)
1er vice-président de l’Union des municipalités du Québec