Rapport du maire sur la situation financière de la Ville
Novembre 2008

Conformément à l’exigence de la Loi sur les cités et villes et la Loi sur le traitement des élus municipaux, je me propose donc dans la présente, de traiter succinctement et objectivement des éléments suivants :

  • Les états financiers 2007 ;
  • La liste de tous les contrats de plus de 25 000 $ conclus pendant l’année depuis le dernier discours du maire pour le budget 2008 ;
  • Les réalisations et les principaux événements de 2008 ;
  • Les orientations générales pour 2009;
  • Une estimation de ce que pourraient être les résultats financiers de l’année 2008;
  • De la rémunération des membres du conseil.

EXERCICE FINANCIER TERMINÉ LE 31 DÉCEMBRE 2007

 

Le rapport financier de la Ville de Maniwaki pour l’année 2007 a été déposé à la séance publique du conseil municipal, le 16 juin 2008. Ces états financiers ont été vérifiés par les vérificateurs externes Dumoulin, Éthier et Lacroix, mandatés par le conseil municipal, lesquels ont produit un rapport sans réserve concernant la situation financière de la Ville de Maniwaki.

En 2007, la Ville de Maniwaki a enregistré un surplus d’opérations de 485 509 $. De ce surplus, 340 000 $ a été réinjecté au budget 2008 afin de finaliser certains travaux qui avaient débuté en 2007 soit : des travaux d’asphaltage, la contribution de la Ville à l’installation d’un ascenseur à la Place de la Colline, des travaux au nouveau terrain de balle et à l’Hôtel-de-Ville, etc.

 

LISTE DES CONTRATS ET DES PAIEMENTS DE PLUS DE 25 000 $

 

NOM DU FOURNISSEUR OBJET MONTANT ($)
B.F. Lorenzettis Assurances générales en biens 42 560,62
U.M.Q Assurances générales 27 951,00
S.S.Q. vie Assurances collectives 51 788,72
Desjardins sécurité financière Fonds de pension des employés 164 542,62
O.M.H.M Participation financière 2008 60 690,00
Ministre des Finances Sûreté du Québec – cotisation 2008 323 379,00
MRC Vallée-de-la-Gatineau Quote-part 2008 173 214,00
Ministère du Revenu du Québec Déductions à la source 364 103,29
Revenu Canada Déductions à la source 168 822,11
Hydro-Québec Électricité 237 878,09
CSST Cotisation 2008 29 419,35
Distribution d’aqueduc Pièces de plomberie 97 928,67
Transports R.L.S. Inc. Collecte des ordures et des matières recyclables 230 603,64
Ministre des Finances Redevances matières résiduelles 47 581,81
C.S.H.-B.O. Piscine Lions 28 280,00
Les grands feux du Casino Festival d’été 33 862,50
Matériaux Bonhomme Isolant rigide 40 998,01
Services sanitaires J.L.R. Cloutier Collecte des ordures et des matières recyclables 79 000,00
CIMA+ Services professionnels d’ingénieurs – Parc Auger 30 652,55
Jean-Sébastien Loyer Contrat de travail 49 000,00
Defran Fenestration au Centre des Loisirs 50 782,00
Excavatech J.L. Construction et réfection des rues Gendron et rond-point Lapointe 117 470,40
Les Frères Païva Bordures moulées en béton de ciment 28 405,00
Rock Benoît Contrat de travail 40 750,00

 

RÉALISATION ET PRINCIPAUX ÉVÉNEMENTS DE 2008

 

ÉVÉNEMENTS MONTANT ($)
Dépôt du livre blanc de la politique familiale 15 000 $
Programme de revitalisation 100 000 $
Plantation d’arbres sur certaines rues et aménagement d’enseignes de quartier 30 000 $
Réfection des rues
        Rue Gendron 
        Rond-point Lapointe
300 000 $
Festival d'été 35 000 $
Travaux conjoints avec le MTQ sur le boulevard Desjardins 40 000 $
Projet d'eau potabale 4 000 000 $
Réfection de la façade chez Mani-Jeunes 19 000 $
Reconnaissance de la Ville – Village-Relais  
Le 40e anniversaire de la bibliothèque  

 

Bien entendu, nous passons sous silence une multitude de petits projets dans lesquels le conseil municipal a travaillé pour le mieux-être de ces contribuables ainsi que pour celui de l’ensemble de la communauté régionale.

 

RÉALISATION ET PRINCIPAUX ÉVÉNEMENTS DE 2007

ÉVÉNEMENTS 739 040 $

 

RÉALISATION ET PRINCIPAUX ÉVÉNEMENTS DE 2006

ÉVÉNEMENTS 657 261 $

 

LES ORIENTATIONS GÉNÉRALES POUR 2009

 

La prochaine année sera le prolongement de 2008, c’est-à-dire plein d’action et d’investissement. Nous aurons, principalement, à investir dans nos infrastructures et dans la gestion des matières résiduelles.

Pour nos infrastructures souterraines, nous pourrons bénéficier d’une subvention importante de 700 000$, qui provient du retour sur la taxe sur l’essence. De plus, nous travaillerons, en collaboration, avec le gouvernement du Québec ainsi qu’avec le gouvernement fédéral afin d’obtenir des sommes supplémentaires pour réhabiliter notre réseau d’eau potable ainsi que sur les infrastructures du réseau routier.

Nous aurons à faire des efforts importants en ce qui concerne la gestion des matières résiduelles, puisque à partir du 19 janvier 2009, nous ne pourrons plus enfouir nos ordures dans le site situé à Déléage, communément appelé lieu d’enfouissement sanitaire (LES).

Cette obligation provient d’un décret gouvernemental adopté en 2006, obligeant les municipalités à disposer de leurs déchets dans un lieu d’enfouissement technique ou tous autres types d’éliminations autorisées. Étant donné que nous n’avons pas ce type de lieu sur le territoire de la MRC, nous devrons rediriger nos matières résiduelles à l’extérieur de la région. Nous devons donc revoir notre méthode de cueillette des ordures ainsi que payer des sommes importantes pour le transport des matières vers l’extérieur de la région sans oublier que nous aurons en plus des coûts additionnels pour l’enfouissement.

 

ESTIMATION DES RÉSULTATS D'OPÉRATION

 

Selon les informations financières que nous possédons, nous devrions connaître pour 2008 un surplus budgétaire d’environ 345 000 $. À ce surplus, nous devons ajouter des sommes sur des projets qui n’ont pas pu se réaliser en 2008, mais qui avaient été budgétés pour l’année courante. Il s’agit du projet de réfection des bandes de patinoires pour un montant de 130 000 $, auquel s’ajoute une subvention de 100 000 $ du gouvernement provincial. L’autre projet concerne les rues Gendron, Lapointe et Langevin sur lesquelles nous avions prévu un revêtement bitumineux pour un montant de 125 000 $. Ces projets seront réalisés en 2009, à même le surplus.

 

LE TRAITEMENT DES ÉLUS

 

Pour l’année 2008, la rémunération des membres du conseil s’établit comme suit :

Maire Rémunération 26 416
Allocation de dépenses 13 208
Total 39 624 $
Conseillers(ères) Rémunération 6 756
Allocation de dépenses 3 378
Total 10 134 $
Maire suppléant Rémunération 1 986
Allocation de dépenses 1 014
Total 3 000 $

La Ville de Maniwaki verse une rémunération annuelle additionnelle aux membres du conseil qui siège sur différents comités.

Le maire étant membre d’office de tous les comités, il reçoit une rémunération additionnelle pour y siéger.

 

CONCLUSION

 

L’année 2009 sera difficile au niveau économique, mais il faut garder espoir en notre milieu, en notre région et diversifier notre économie. D’ailleurs à cet effet, nous allons déposer un plan de diversification économique en début d’année.

Je suis votre fidèle serviteur, à titre de maire, depuis 1990 et j’ai l’immense honneur de vous représenter depuis 2008 sur la scène provinciale et nationale à titre de président de l’Union des Municipalités du Québec. Je profite de cet honneur au bénéfice des citoyens de Maniwaki. Cette fonction me donne l’occasion de voir ce qui se passe au niveau national, des opportunités pour les citoyens de Maniwaki et de pouvoir faire bénéficier notre communauté de tous les avantages que cela peut apporter au niveau économique, social, culturel et politique. Le temps que je consacre à cette fonction donne une visibilité importante à Maniwaki et à toute la région.

Depuis sa fondation en 1919, l’UMQ représente les municipalités de toutes tailles dans toutes les régions du Québec. Elle a pour mission de contribuer au progrès et à la promotion de municipalités démocratiques, dynamiques et performantes, dédiées au mieux-être des citoyens.

La structure de l’UMQ, qui regroupe ses membres en caucus d’affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, villes d’agglomération, grandes villes et municipalités de la Métropole, est l’expression de toute la diversité et de la solidarité municipale québécoise. Ses membres comptent près de 5 millions de citoyennes et de citoyens.

En terminant, je tiens à remercier les élus et le personnel pour leur dévouement et de vous dire que je suis fier de cette équipe qui travaille pour la qualité de vie des citoyennes et des citoyens de Maniwaki. Soyez assurés que nous travaillons pour vous et avec vous.

 

Le Maire,

Robert Coulombe,
Président de l’Union des municipalités du Québec