Francine FortinChères citoyennes et chers citoyens,

Le conseil est heureux de vous présenter le budget 2020 de la Ville de Maniwaki ainsi que la mise à jour du programme triennal d’immobilisations 2020-2021-2022.

Un budget, c’est bien plus qu’une série de chiffres ou de vœux pieux, c’est la concrétisation d’une vision et des orientations déposées en début 2018 par votre conseil pour le développement de votre ville et le bien-être de nos citoyens.

Un budget, c’est le fruit d’un processus de réflexion et d’analyse entre les élus. Un budget, c’est d’abord et avant tout faire des choix. C’est trouver un juste équilibre entre le développement de notre communauté, de nos infrastructures, de nos services et la capacité de payer de nos concitoyens. Si, pour l’appareil municipal, un budget représente des opportunités et des choix, pour le citoyen, il représente des services et une facturation. Nous avons donc une obligation de résultat dans la recherche de l’équilibre.

D’entrée de jeu, je tiens à le rappeler, le présent conseil n’a jamais prôné l’austérité ou la coupure de services, malgré la crue printanière de 2019 et tous les imprévus rencontrés en cours de route. Au contraire, notre approche repose bien davantage sur notre volonté d’en offrir plus à nos concitoyens en fonction de leurs demandes.

Dorénavant, tous les programmes de financement disponible seront utilisés afin d’abaisser les coûts de nos projets. Notre gouvernance repose sur un principe bien simple : le dollar payé par le contribuable sur son compte de taxes ne doit pas représenter une dépense, mais bel et bien un investissement ! Un investissement, ça se planifie minutieusement et surtout, ça doit engendrer des bénéfices dans le quotidien de nos citoyens.

Notre vision, être un conseil de services, de développement et de proximité. Notre équipe et tous nos employés sont dévoués à soutenir nos initiatives, et ce dans toutes nos sphères d’activités. « Soyons fiers et ayons un discours positif qui fera en sorte que notre ville de centralité deviendra la ville prisée de tous ».

Cette philosophie s’incarne à merveille dans le déploiement de nos grands projets. Après avoir planifié soigneusement nos actions et nos investissements, vous êtes à même de constater que la nouvelle gouvernance en deux ans à peine, s’est investie à temps complet et avec acharnement pour les projets que voici :

  • Priorisation des services citoyens et entrepreneurs, amélioration en continu.
  • Prospections de futurs investisseurs, vente de terrains et mise en valeur du potentiel entrepreneurial en collaboration avec l’Union des municipalités du Québec et autres partenaires.  
  • Analyse en profondeur pour rentabiliser nos services, infrastructures par la révision de tous les tarifs et l’établissement de nouveaux tarifs.
  • Partenariats avec les municipalités pour la collecte des déchets, le renouvellement de l’entente bonifié du Centre sportif et pour le service de pinces de désincarcération.
  • Fournir la ressource et l’expertise nécessaire au branchement des services d’utilité publique pour le projet camping La Chasse-Galerie à Déléage.
  • Partenariat avec le CISSSO pour appels d’offres SEAO/Foyer.
  • Finalisation du rapport zones inondables révisé pour dépôt à la MRCVG et nouvelles cotes d’ici la fin de 2020.
  • Renouvellement entente incendie avec la communauté Kitigan Zibi.
  • Amélioration continue des outils de communication soient : l’achat du panneau numérique 2018, appels automatisés, page Facebook, distribution de nos orientations, et Saviez-vous que ?
  • Déploiement de l’analyse organisationnelle dans chacun de nos services effectués en 2018 par une restructuration complète et mise à niveau pour répondre aux demandes sans cesse grandissantes, aux normes gouvernementales et pour augmenter l’efficacité des services.
  • Analyse en profondeur des infrastructures municipales, selon les normes exigées et mises à niveau des équipements municipaux pour la sécurité de nos citoyens et pour la maximisation de nos services.
  • Le relampage des lumières de rue de la ville qui représentera une économie considérable de plus ou moins 30 000 $ dès la première année.
  • Élimination des nuisances visuelles, par la mise en place de tournée d’inspection, de mise en infraction et traitement des plaintes formulées par les citoyens
  • Valorisation de la ville, première phase de l’art urbain, fresque à volet culturel, habillement des bâtiments vétustes, plantation d’arbres fruitiers et premier essai culture tomate.
  • Mise à niveau de nos parcs et espaces verts selon la planification quinquennale, réfection en béton d’une partie de la promenade Eldoma Rozon, la réfection du sentier pédestre, l’ajout d’une nouvelle balançoire à mobilité réduite, d’une balançoire régulière, installation de table de pique-nique pour enfants, l’ajout de bancs pour permettre à nos ainées de s’y reposer, installation de nouveaux modules de jeux et support à vélo, aménagements des entrées et affiches de la ville.  
  • Projets particuliers pour bonifier l’offre au citoyen entretien rigoureux des trottoirs en période hivernale, l’acquisition d’une voiture électrique avec borne de recharge, station de lavage de bateaux, aménagement de traverses piétonnières, maintien du sentier de skis fond et raquettes, construction d’un dépôt à neige commercial, réfection complète du Parc MRC de la Vallée-de-la-Gatineau, skate park, éclairage du terrain de soccer synthétique, aide financière l’inscription des jeunes à différentes activités sportives ou culturelles, aide financière pour les 55 ans et plus pour pratiquer le golf ainsi que le maintien des activités : vie active, cadets de la Sûreté du Québec, camp de jour estival, deck-hockey et piscine.
  • Organisation d’activités telles que le remodelage des Nombrils de semaine, camp de jour semaine de relâche, pêche en ville, soirée des bénévoles, fête familiale, soirée de l’Halloween, soirées diversifiées à la bibliothèque J.R. L’Heureux pour tous les âges, randonnées en vélo pour les ainées, animation pour le patin libre, parade de Noël.
  • Projets d’une ampleur sans précédent dans notre ville ! Un projet porteur pour une communauté en développement, le site du Trois Clochers. Ce parc multigénérationnel deviendra un incontournable en plein centre-ville avec le maintien du terrain de golf, le sentier de raquettes et de skis fonds, l’ajout d’une patinoire et l’aménagement d’un sentier en forêt pour permettre le patinage extérieur et service au pavillon. En 2020, les travaux se poursuivront et vous serez à même de profiter d’un skate park, d’un jeu d’eau, d’un débarcadère et d’un quai public pour profiter de nos équipements tels que kayaks, canots et autres. Pour la réalisation de ce projet, nous avons fait plusieurs demandes de financement et avons déjà reçu des contributions pour le jeu d’eau. Cet investissement représente plus ou moins 250 000 $.  
  • Grâce à la prospection, nous accueillons deux projets d’envergure. Le premier dans l’un de nos bâtiments vacants et le second dans le secteur du parc industriel. En septembre dernier marquait le début des travaux de rénovation de la phase un de l’édifice Bowater ainsi que l’annonce d’une première entreprise qui s’y implantait. Bien plus qu’un simple incubateur d’entreprise traditionnel, le bâtiment Bowater représentera l’opportunité pour une trentaine de travailleurs de la région d’occuper des emplois de qualité, près de la maison, en réduisant les temps de déplacement usuels. D’ailleurs, la phase deux du projet est en demande de financement. Concernant le deuxième projet, nous sommes heureux de voir la construction d’un bâtiment dans le parc industriel qui représente un investissement de 900 000 $ sans compter les emplois reliés à cette entreprise.
  • Maintien de nos infrastructures. Nous avons procédé à des rénovations nécessaires pour répondre aux normes exigées par la CNESST dans certains édifices tels la caserne des pompiers, les bureaux de la ville de Maniwaki. Concernant le Centre Gino-Odjick, qui est un levier économique essentiel, des rénovations majeures nous sont imposées pour préserver notre infrastructure en opération. Les travaux de la phase I avec le financement obtenu débuteront au printemps 2020. L’ajout d’une salle communautaire au deuxième étage muni d’un ascenseur, pour permettre l’accès à tous les citoyens, permet de maximiser nos infrastructures sans alourdir le fardeau fiscal par la construction de nouveaux bâtiments. Les autres phases seront réalisées selon les demandes de subvention que nous recevrons. En ce qui a trait au bâtiment le Château Logue, la réfection de l’ensemble de l’immeuble est nécessaire et doit rencontrer les exigences du patrimoine bâti. Nous sommes en constantes communications avec les intervenants gouvernementaux pour arriver dans la mesure de nos moyens à sauvegarder le bâtiment comme édifice patrimonial.
  • Le virage environnemental est celui que nous pouvons faire collectivement et qui nous regarde tous. En 2019, réduction d’une collecte des encombrants et fin de la collecte des feuilles en y apportant une solution pour nos citoyens et sensibilisation par des publicités sur notre page Facebook. L’année 2020 sera le début d’actions concrètes au niveau de la sensibilisation et de l’éducation auprès de la population. Travaillons ensemble à réduire les tonnages des matières résiduelles et à favoriser des alternatives qui en résultent par la diminution des coûts. Un changement qui demande un peu plus d’efforts, j’en conviens, mais qui à terme, diminuera notre empreinte écologique. D’ici la fin de 2020, une troisième collecte viendra s’ajouter soit le compostage. La ville, pour satisfaire aux exigences ministérielles procèdera également à l’installation de compteur d’eau. Aucune tarification n’y sera rattachée, mais plutôt l’obtention d’une base de données.  
  • Protection des berges et des terrains riverains, la ville s’est engagée à procéder aux analyses professionnelles pour la stabilisation des berges des rivières Désert et Gatineau. Suivant les crues printanières des années de 2017 et 2019, des actions sont requises afin de préserver les portions de terrains le long de ses cours d’eau.  
  • Au printemps 2020, la première phase du projet de l’émissaire King devrait débuter, nous sommes présentement en attente de la subvention demandée pour lancer les travaux en attente depuis plusieurs années. En résumé, ce projet s’inscrit dans notre planification de la mise à niveau de nos services d’égouts. Ce type de réalisation n’est pas des plus attrayants, il s’effectue sous le niveau du sol et n’est pas visible, par contre c’est un service essentiel à entretenir. Les infrastructures souterraines ne sont pas à négliger.    
  • Les résultats sont de plus en plus tangibles. Des commerces de proximité ont fait leur apparition, les annonces de nouveaux projets se multiplient et tout le potentiel de notre ville semble se manifester.

Compte de taxes 2020

Évaluation moyenne

95 750,00 $

Taux de base

1,2606

Taxe générale

1,207,02 $

Les taxes de services

817,00 $

Aqueduc

310,00 $

Égout/assainissement

265,00 $

Ordures ménagères

178,00 $

Recyclage

64,00 $

Total

2 024,02 $

Augmentation

2,9 %

Le budget que nous vous présentons aujourd’hui s’inscrit dans la même dynamique de saine gestion et de planification à long terme qui oriente chacune de nos actions.

Après un compte de taxes demeuré identique de 2017 à 2018, il y avait un nécessaire réajustement à faire dans ce budget afin de permettre de maintenir et développer de nouveaux services en plus d’assurer la sécurité de nos citoyens. C’était d’autant plus inévitable que l’an 2020 marque l’entrée en vigueur d’un nouveau rôle d’évaluation, processus encadré par la loi provinciale obligeant les municipalités à mettre à jour la valeur des propriétés tous les trois ans afin de les rapprocher de la valeur réelle du marché. Cette hausse tient compte de l’augmentation de la valeur des propriétés, de l’augmentation du taux de taxation et du taux des services dû au coût astronomique pour le traitement des matières résiduelles.

Le budget présente des dépenses de fonctionnement de 8 332 000 $. Les autres activités financières soient le remboursement en capital des emprunts et les activités d’investissement, s’élèvent à 1568 000 $. C’est donc dire que le budget total d’opération s’élève à 9 900 000 $. Pour obtenir un budget équilibré, nous utiliserons 900 000 $ du surplus accumulé non affecté.

En termes de rapport qualité/prix, la Ville de Maniwaki offre des services diversifiés et répond aux demandes citoyennes. Signe que notre ville de centralité devient de plus en plus attrayante, ce sont plus de 5 M$ qui auront été investis dans notre ville au cours de l’année 2019 et qui ont généré plus de 80 emplois. Cela démontre qu’avec les efforts déployés par le nouveau conseil et les employés un vent de fraicheur s’installe. Depuis notre arrivée en novembre 2017, c’est une année record !

Forts de ces accomplissements, nous poursuivrons des investissements significatifs au cours des prochains mois et des prochaines années, et ce, afin de vous offrir une ville qui répond toujours plus à vos attentes:

  • À l’été 2019, près de 480 000 $ ont été investis au pavage de certaines portions de rues. La circulation représente un enjeu majeur sur les artères principales de notre réseau routier. Au cours de la dernière année, plusieurs rencontres ont eu lieu avec le ministère des Transports pour améliorer la circulation, l’état des rues et faire en sorte que notre pont soit inscrit dans les priorités de 2020 du ministère. De 2019 à 2023, nous prévoyons investir plus de 1,5 M$ afin de faire la réfection de certaines rues qui seront retenues par le conseil lors de la planification de la TECQ 2019-2023.
  • ·Nous avons récemment procédé à la mise à jour de notre programmation des travaux d’infrastructures qui devront être réalisés au cours des prochaines années. Au total, ce sont des investissements de plus de 7 M$ afin de poursuivre la remise en état de notre réseau routier et en d’assurer la pérennité. Alors nous continuerons à demander au gouvernement des programmes supplémentaires pour nous permettre la mise à niveau de nos infrastructures routières.

Par ailleurs la Ville de Maniwaki est heureuse d’avoir été hôte et partenaire dans la tenue de certaines activités telles que : Pakwaun, Rallye Perce Neige Maniwaki, Matt Lang, Mustangs juniors, Forestiers seniors, Club de l’Âge d’Or de Maniwaki, les activités de la CCMVG, Club des Petits déjeuners, Mani-Jeunes, Secondaire en Spectacle, Centre Amitié Autochtone, La Note Verte, Place aux Jeunes, Coopérative Jeunesse de Service, Opération Nez Rouge, Football les Mustangs, Bourses d’Études, Bourses de la Relève, Les Ours Blancs, Chambre de commerce de Maniwaki V-G, Club de Ski, Suicide Détour, Maison Amitié, Chorale des petits chanteurs, Halte Femme, Mani- Jeunes, Pédiatrie sociale, Bénévoles du centre de santé, Fondation de l’Alzheimer, Centraide, Fête des Irlandais, Paroisse St-Patrick, Paroisse Assomption, Jour du Souvenir, etc.

En conclusion, Maniwaki est en bonne santé financière et nous pouvons entrevoir les prochaines années avec optimisme, mais surtout avec une grande fierté. Nous avons une vision, les ressources pour les réaliser et les mettre en place, mais plus que tout, nous avons la volonté de nous démarquer par nos actions. Un vent de changement s’installe à Maniwaki, les investissements se multiplient, nous sommes témoins du développement, notre environnement s’embellit et nous offrons les services qui répondent à la demande et aux besoins de la population. Les défis restent nombreux, mais soyez assurés que chaque dollar que vous investissez à Maniwaki, vous l’investissez afin d’améliorer votre milieu de vie. Un merci spécial à tous nos employés pour leur implication exceptionnelle.

La mairesse,

fortin francine signature
Francine Fortin

 

 

 

Francine Fortin