fortin francine 300Chers collègues, chères citoyennes et chers citoyens,

En ce temps de pandémie, je ne peux vous parler de vive voix et ça me fait bizarre. Vous me connaissez, je suis une tactile.

J’aime dialoguer avec les gens et serrer des mains. J’adore particulièrement écouter vos histoires et entendre les dernières nouvelles. Mais dorénavant, nous devons agir différemment. Une nouvelle adaptation s’impose et les gens semblent bien s’ajuster. Nous ne sommes pas tous adeptes des plateformes numériques et des vidéoconférences, mais aujourd’hui elles font partie de notre quotidien.

LA CRISE DE LA COVID-19

Les derniers mois ont été difficiles, nous avons travaillé fort pour bien nous occuper de la communauté. La pandémie de la COVID-19 nous a mis à l’épreuve à plusieurs reprises. Je profite de l’occasion pour souligner le courage de ceux qui ont été touchés par ce virus et des familles qui vivent un deuil dans le confinement. Depuis le 13 mars, nous sommes au rendez-vous et nous faisons le maximum pour respecter les directives émises par la Santé publique. Grâce à l’effort collectif de nos employés et de nos équipes, nous avons aidé la population et répondu aux besoins des citoyens, des commerçants et entrepreneurs au mieux de notre capacité.

Tous ensemble, nous avons fait un important travail. Nous avons su piloter les dossiers prioritaires en nous adaptant rapidement, au fur et à mesure que la pandémie progressait, aux consignes de la Santé publique.

Les décisions prises l’ont été dans l’intérêt de nos citoyens. Nous les avons adaptées quand c’était nécessaire. Nous avons aussi été testés, et nous continuerons à l’être. Nos façons de faire, les décisions que nous avons prises, l'ont toujours été d’abord, et essentiellement, dans l’intérêt de nos citoyens. Elles ont été différentes. Il en sera de même pour la reprise de nos activités.

RÉALISATIONS DE L’ANNÉE 2020 POUR LA VILLE DE MANIWAKI

Malgré le travail colossal de la gestion de la COVID-19, l’année 2020 nous a permis de finaliser et de commencer certains projets faisant partie de nos orientations 2018-2021 et prévus au bilan distribué aux citoyens en juillet dernier.

Quelques faits saillants 2020. Voici les subventions reçues pour la réalisation de certains de nos objectifs. Vous noterez que nous avons sollicité les différents paliers gouvernementaux pour que la Ville de Maniwaki puisse réaliser des projets d’importances capitales.

  • 5,5 millions $ pour la réalisation de notre projet « Émissaire King » qui débutera au printemps 2021 ;
  • 50 000 $ pour l’étude des berges qui débutera au printemps 2021 ;
  • 25 000 $ pour la réfection des fossés ;
  • 85 000 $ pour le jeu d’eau (projet à finaliser au printemps 2021) ;
  • 60 000 $ pour la réfection d’une partie de la rue Laurier (projet à finaliser au printemps 2021).

Voici quelques autres de nos réalisations toujours selon les orientations 2018-2021 :

Permis et certificats délivrés, dossiers à la cour municipale, inauguration du skatepark, arts urbains (dessins des traverses piétonnières de quartiers et endroits stratégiques), projet pilote avec figurine pour ralentir les automobilistes, aménagement d’un corridor sécuritaire pour les écoliers secteur PIE XII, déploiement des bornes de recharges à l’hôtel de ville et aux Galeries de Maniwaki pour les voitures électriques avec une subvention de 76 000 $, investissement majeur pour la sécurité de nos citoyens par l’achat d’un camion échelle, déploiement du service de pinces de désincarcération et signature d’ententes avec 8 municipalités, mise à niveau des bâtiments municipaux par l’installation d’une génératrice de haut niveau avec une subvention de 10 000 $, mise en fonction du dépôt à neige commercial, conception d’un plan d’aménagement pour le site des Trois Clochers afin de poursuivre le développement tout en respectant les beautés de ce site enchanteur, resurfaçage du tablier du pont de la rivière Désert par le MTQ, rapport des zones inondables finalisé, éclairage du skatepark et de la surface du deck-hockey, réaménagement durable finalisé du parc de la MRCVG.

Finalement, le projet que tous attendaient impatiemment a été lancé et la réouverture du Centre Sportif Gino-Odjick se fera en janvier 2021 dans le respect des directives qui seront émises par la Santé publique  à cette date. Les travaux de la phase 1 et 2 du Centre Sportif Gino-Odjick totalisent un investissement de 3 millions de dollars, dont 750 000 $ proviennent de subventions.

On aura une année 2021 chargée pour finaliser les projets que nous avons en chantier ou qui ont été retardés due à des événements hors de notre contrôle. La prospection d’investissement majeur se poursuit et actuellement la ville travaille en étroite collaboration avec des investisseurs potentiels, car il est important de continuer à prioriser l’arrivée de nouveaux investisseurs pour la relance économique, culturelle, touristique et sociale. L’amélioration des services à la population est l’une de nos priorités et nous continuerons à vous offrir des services de qualité avec l’approche basée sur la proximité et l’humanisme.

Par ailleurs, malgré l’arrêt des activités en mars dernier, la Ville de Maniwaki est demeurée active et a su se réinventer en soulignant certaines fêtes par différents concours. En 2020, nous sommes heureux et fiers d’avoir été l’hôte et le partenaire pour la tenue de diverses activités et pour plusieurs organismes comme : la Pakwaun, le Rallye Perce Neige Maniwaki, la première édition du Dog Derby, les équipes de hockey des Mustangs juniors et Forestiers seniors, les cadets de la Sûreté du Québec, le Centre d’interprétation du Château Logue, le Club de l’Âge d’Or de Maniwaki, les activités de la CCMVG, Mani-Jeunes, le Centre Amitié Autochtone, Suicide Détour, Place aux Jeunes, la Coopérative jeunesse de services, Opération Nez Rouge, l’équipe de football les Mustangs, les bourses d’études CEHG, les Bourses de la Relève, les Ours Blancs, le Club VTT, la Radio CHGA FM, la Chambre de commerce de Maniwaki et Vallée-de-la-Gatineau, le Club de Ski Haute-Gatineau, la Maison Amitié, Halte-Femme, le Centre de pédiatrie sociale Vallée-de-la-Gatineau, la fête des Irlandais, la paroisse St-Patrick, la paroisse de l’Assomption-de-Marie, le Jour du Souvenir, pour ne nommer que quelques-unes des participation pour le bien-être de la collectivité.

Au moment où nous déposons notre dernier budget ainsi que la mise à jour de notre programme triennal 2021-2022-2023 de notre premier mandat au conseil de ville de Maniwaki, et malgré les nombreux événements non attendus pour un premier mandat, je me réjouis de la saine gestion de nos finances publiques, en plus de proposer une fiscalité des plus compétitives à nos contribuables, de demeurer à l’affût de toutes les opportunités de financement gouvernementales pour améliorer nos infrastructures et d’offrir des services de qualité à nos citoyennes et à nos citoyens.

Afin d’assurer une bonne gestion de la municipalité, l’augmentation du taux de la taxe foncière a été établie à 1,5 %, comme pour les années 2018 et 2019. Le nouveau service de compostage fait augmenter les taxes de service de 53 $ ou 6,49 %. En résumé, l’augmentation du compte de taxes sera de 71,10 $ ou 3,5 % pour un immeuble unifamilial moyen.

Le budget présente des dépenses de fonctionnement de 8 900 000 $. Les autres activités financières, soient le remboursement en capital des emprunts et les activités d’investissements, s’élèvent à 1 051 000 $ pour un budget total d’opération de 9 951 000 $. Pour obtenir un budget équilibré, nous utiliserons donc encore cette année un montant similaire à l’an passé de 851 000 $ du surplus accumulé non affecté et une somme de 100 000 $ d’un solde disponible d’un règlement d’emprunt fermé.

CONCLUSION

On dit qu’il ne faut jamais gaspiller une crise. Elle nous révèle et met en valeur le meilleur de nous-mêmes. Ne subissons pas la COVID-19. Utilisons plutôt cette crise pour accélérer les changements, penser différemment, et pousser plus loin le développement de la Ville de Maniwaki. La priorité, c’est le bien-être de notre monde.

Comme vous le constatez, je suis extrêmement fière de ce budget 2021 qui, je le crois, reflète la volonté des citoyennes et citoyens de notre ville. Un conseil municipal doit, en tout temps, rester à l’écoute de sa  population. Il est essentiel que les actions quotidiennes de ses membres reflètent ce pour quoi les citoyennes et citoyens les ont choisis pour les représenter. C’est avec beaucoup de fierté que nous avons, depuis le début de notre mandat, essayer d’accomplir cette tâche avec brio.

Je tiens à remercier tous nos employés, nos directeurs de service, les membres du comité consultatif d'urbanisme et bien entendu la directrice générale, Madame Karine Alie Gagnon, car sans eux rien de ce que nous avons accompli n’aurait été possible. Merci aux membres du Conseil  de  ville,  Sophie  Beaudoin, Madeleine Lefebvre, Sonny Constantineau, Marc Gaudreau, Maurice Richard et Philippe Laramée. Merci à tous pour votre travail au quotidien, votre dévouement et votre engagement, qui contribuent à faire de Maniwaki la Ville qu’elle est aujourd’hui. Une ville plus verte, plus riche, plus dynamique et à l’écoute des citoyennes et des citoyens.

Je ne peux pas passer sous silence l’aide précieuse de Monsieur Daniel Mayrand quand nous manquions de ressources cette année pour mener à bien certains projets et la précieuse collaboration  et  l’aide  financière de nos députés Monsieur Robert Buissière, député provincial et Monsieur William Amos, député fédéral, qui à chaque fois ont répondu à mes appels et ce peu importe la journée et l'heure.

Joyeuses Fêtes à tous les citoyennes et citoyens de Maniwaki !

fortin francine signature

Francine Fortin
Mairesse